En quoi consiste le métier d’auxiliaire de puériculture ?

Il y a plusieurs personnes qui peuvent être des assistantes médicales. L’une d’entre elles est la puériculture. C’est un auxiliaire qui s’occupe des enfants ou nourrissons saines ou malades. Il travail dans des établissements médicaux comme les hôpitaux, dans une crèche, dans une maternité, et il peut aussi vous accompagner dans votre domicile. Avec toutes ces expériences requises, il pourra bien aider les médecins à pratiquer leur fonction entant qu’un assistant. S’il approfondi sa connaissance en 3 ans minimum, il pourra travailler dans des instituts pour devenir un infirmier.

La signification du métier puériculture

Après l’accouchement, c’est l’auxiliaire de puériculture qui donne du soin particulier soit à des bébés qui viennent de naitre soit à des enfants de bas âges. Elle fait comme les infirmiers dans les hôpitaux comme peser les bébés, les mesurez, faire prendre leur toilette, ainsi que la préparation de son biberon. Son rôle c’est vraiment de s’occuper du bébé et de sa maman. En plus des matériels que les patients utilisent durant leur séjour. Elle est obligée de travailler de jour et de nuit : cela dépend de son tour de service et des attentes des consultants. Elle doit aider les mamans à bercer les bébés qui pleurent ou qui crient. Dans un centre privé, les médecins les appellent pour les assister durant leur consultation. Elle tiendra leur dossier et conseil la maman sur les manières de prendre soin du nouveau-né. Pour plus d’informations sur ces types d’aide médicale : vous devriez faire des petites recherches sur le net comme agpf-formation.fr.

Les études et formations pour devenir une puériculture

Il y a un diplôme précis pour devenir un auxiliaire de puériculture. C’est le DEAP ou Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Puériculture. Le cours se compose de 2 mois de théorie ainsi que de pratique. Un Institut vous enseignerez en seulement 17 semaines avec une formation de 24 semaines après. De nos jours, plusieurs établissements scolaires pourront vous aider à préparer ce fameux diplôme. Ils pourront accéder à vos dossiers, vous aideront à avoir des entretiens. Les élèves qui ont ces diplômes ou seulement un d’eux sont dispensés au concours sur la culture générale : diplôme professionnel d’aide soignante, diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale, ainsi que de la mention sur le complémentaire d’aide à la maison et du baccalauréat pro ASSP. Ensuite, ils seront aussi dispensés d’autres modules sur la formation s’ils réussissent. Mais il faudra qu’un certificat vous serez délivré pour être capable de pratiquer le métier de puériculture. C’est vraiment nécessaire.

Le concours pour devenir auxiliaire de puériculture

Comme toutes filières, vous pourriez suivre les études pour devenir un auxiliaire de puériculture. Il y a un concours avant d’y accéder, mais la seule condition vraiment obligatoire c’est que vous devriez avoir 17 ans au minimum avant de pouvoir la faire. En plus d’obtenir aussi un certificat médical qui pourra certifier que vous êtes apte pour le métier. Vous devriez aussi avoir quelques idées sur comment prendre soin un enfant : donc soit vous êtes déjà maman ou a obtenu un diplôme national du brevet des collèges. Le CAP est aussi nécessaire qui est certificat sur l’accompagnement des petits enfants. Soit une attestation qui affirme que vous préparez votre baccalauréat, soit un diplôme sur le secteur sanitaire niveau 4, soit que vous avez expérimenté durant 2 ans dans un travail du même domaine. En premier lieu, vous passerez une épreuve écrite de 2 heures et lorsque votre résultat sera validé : vous serez dispensé des autres examens. Mais si la moyenne est seulement 10/20 alors, vous devriez faire face au jury pendant 15mn, pour une épreuve orale. Une fois toutes les épreuves réussites alors : vous serez admissible et classez selon votre âge et votre note.

Les conseils pour ceux qui veulent faire partie des auxiliaires de puériculture, et les autres métiers qu’ils peuvent faire

Il y a des élèves qui veulent vraiment pratiquer et se lancer dans le métier. Mais une fois qu’ils entendent les conditions d’y accéder : leur rêve tombe à l’eau et ils reviennent en arrière. Donc, avant d’idéaliser un métier : il faudra que vous connaissez les règlements qui pourront vous aidez à y parvenir et être prête. Vous devriez connaitre que le métier d’un auxiliaire de puériculture c’est de prendre soin des enfants ainsi que de les apprendre à être propre et respecter l’hygiène. Ceux sont les femmes qui sont les plus intéressées par ce boulot donc vous aurez peut être quelques unes qui vous moraliseront mais cela passera. Le problème c’est que vous n’avez pas éduquez ensemble alors certaines connaissent des notions et d’autres pas du tout. Vous aurez besoin de beaucoup d’énergie aussi car ce n’est pas très facile de s’en occuper mais si vous avez la forme : vous pourriez la faire. Vous pourriez travailler dans une crèche aussi, soit avec des personnes qui ont des problèmes comme handicapés soit assistante sociale.

Un diplôme d’informatique n’est plus réservé aux geeks
Le compte personnel de formation CPF : principes et fonctionnement