Démarrer une nouvelle carrière avec une formation en alternance

formation en alternance

Les formations en alternance attirent de plus en plus d’entreprises et d’étudiants. La raison en est simplement que cela leur permet d’acquérir une expérience professionnelle tout en suivant une formation scolaire. Concrètement, qu’est-ce qu’une alternance et quelles sont ses caractéristiques ?

Qu’est-ce que l’alternance ?

L’alternance permet aux étudiants ou apprentis de se former en alternant une phase théorique dans l’établissement d’enseignement (comme lycée, école ou encore centre de formation d’apprentis) et la phase pratique en entreprise. Encore appelée formation en alternance dans certains pays, elle permet aux étudiants d’acquérir des qualifications et une expérience professionnelle valorisantes tout en poursuivant leurs études. Cette alternance variera en fonction du niveau d’études et de la structure de formation de l’étudiant. Par exemple, il peut s’agir de deux jours de formation théorique et de trois jours de stage dans une structure d’accueil. Cela peut être aussi des semaines alternées, une semaine dans l’établissement de l’enseignement et la suivante en entreprise. Un autre rythme possible est que l’étudiant passe la matinée dans la salle de formation de l’école et la soirée en phase de stage dans l’entreprise qui l’accueille. Le diplôme ou le titre professionnel obtenu par le programme alternance travail-études est reconnu par le ministère de l’Éducation et le ministère du Travail. Le gouvernement français encourage ledit système de formation en imposant une taxe d’apprentissage aux entreprises. À l’issue de la formation, l’étudiant ou l’apprenti dispose de tous les leviers nécessaires pour intégrer rapidement et sans difficulté des projets professionnels au sein de l’entreprise. Il peut s’agir de l’entreprise dans laquelle il travaille en alternance et n’a plus besoin d’être briefé sur son business model et ses projets en cours. Elle peut aussi s’appliquer à toute autre structure, auquel cas il peut y avoir des salariés directement utilisables, car elle possède déjà une belle culture d’entreprise et les outils nécessaires à la réussite professionnelle. Pour plus d’informations, cliquez sur openclassrooms.com

Les qualifications qui sont possibles en alternance

De nombreuses formations peuvent être alternées. Parmi eux figurent des CAP (Certificat d’Aptitude Professionnelle), des BTS (Brevet de Technicien Supérieur), des DUT (Diplôme Universitaire de Technologie), des licences professionnelles, des masters, etc. Actuellement, de nombreux établissements d’enseignement proposent une formation alternance en plus de la formation initiale. Quel que soit le diplôme que vous poursuivez, votre emploi du temps sera aménagé de manière que vous puissiez travailler quelques heures dans l’entreprise pendant que vous suivez des cours à l’école. La formation en alternance cible un grand nombre de profils. Si vous êtes un jeune décrocheur, étudiant, demandeur d’emploi, c’est un dispositif de formation qui vous intéresse. Les jeunes qui bénéficient du Revenu de Solidarité Active (RSA), de l’Allocation Spécifique de Solidarité (ASS) ou de l’Allocation Adulte Handicapé (AAH) sont également concernés par l’alternance. C’est une formation qui implique beaucoup de responsabilités et de travail. Pour cela, vous devez être suffisamment motivé pour supporter le rythme des cursus d’études et de travail dans l’entreprise. Vous devez par ailleurs faire preuve d’un sens aigu de l’organisation, être polyvalent et avoir un fort sens du travail en équipe. Vous devez également apprendre à fonctionner de manière autonome.

Comment faire de l’alternance ?

Si vous souhaitez faire une formation en alternance, vous devez souscrire à l’un des deux contrats différents qui vous permettent d’y accéder. Il s’agit d’un contrat d’apprentissage ou d’un contrat de spécialisation. Les deux contrats ne contiennent pas les mêmes droits sauf en tant que salarié de l’entreprise qui l’héberge. Il s’adresse aux jeunes de 16 et 25 ans et à toute personne de 26 ans ou plus à la recherche d’un emploi. Avec ce type de contrat, les alternants et les entreprises s’engagent dans le contrat à durée déterminée (CDD), étant généralement d’une durée de 6 ou 12 mois. Une fois la période expirée, elle peut être renouvelée en fonction du type de formation. Dans certains cas, elle peut être portée à trois ans. Pour vous permettre de poursuivre vos études, ce contrat est à temps partiel. Cela vous donne le temps restant pour étudier les cours dans le centre de formation.

Le contrat d’apprentissage

Le contrat d’apprentissage permet de passer un diplôme reconnu au niveau national ou un titre de qualification professionnelle inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP). Pour être éligible, vous devez avoir entre 16 et 25 ans (inclus). Dans certains cas, comme les personnes handicapées, cet âge peut atteindre 30 ans ou plus. Dans le cadre de ce contrat, les alternants suivent des cours théoriques dans un centre d’apprentissage et effectuent des exercices pratiques dans l’entreprise de leur employeur. Ce dernier et la structure d’entraînement négocient entre eux pour déterminer le rythme le plus adapté à votre progression. Quoi qu’il en soit, les apprentis doivent enregistrer 400 heures de cours par an pour chaque année d’études. La durée des contrats d’apprentissage varie généralement de 1 à 3 ans, selon le domaine d’études. L’une de ces normes obligatoires opposées est que l’apprenti doit suivre le maître d’apprentissage, qui sera l’employeur lui-même ou un autre membre de l’entreprise. L’objectif est de faire en sorte qu’à l’issue de l’apprentissage, il soit non seulement en mesure d’obtenir un diplôme ou un titre en rapport avec sa formation, mais aussi de réussir son insertion professionnelle.

Trouver une formation cap petite enfance en ligne
Ressources humaines : se former en alternance